Filtrer par

Catégorie

Les produits sanguins labiles(PSL)sont particulièrement sensibles et suscitent une très grande méfiance de la part des professionnels. Une gestion appropriée permet aux centres de transfusion sanguine de mieux en gérer l’approvisionnement. L’objectif de ce travail est d’améliorer la gestion de la demande croissante en PSL par les demandeurs. Nous avons évalué les registres de la banque du sang durant six mois.
Une étude rétrospective a été réalisée au laboratoire concernant les demandes de PSL émises entre Juin et décembre 2016.
Nous les avons analysé par service, sexe, nombre d’unités demandées et attribuées par le centre national de transfusion sanguine. 
On a émis 275 demandes de PSL en 6 mois, pour des patients de sexe masculin dans 75% des cas, admis aux services de chirurgie (46,54% des cas), au service de réanimation 26,90% et aux services de médecine 26,54%. Au total, 1596 unités ont été demandées :concentrés de globules rouges (CGR 38,34%), concentrés de plaquettes standards (CPS 34,02%) et plasma frais congelé (PFC 27,63%).
On a reçu 925 PSL(57,95%). Les PSL délivrés sont : 55,7%CGR, 60,9%CPS et 57,37%PFC.
La disponibilité du sang et ses dérivés continuera à être une préoccupation majeure pour les responsables des banques de sang, vu les stocks insuffisants en PSL pour satisfaire toutes les demandes.
Une communication efficace, continue et basée sur la confiance entre le centre de transfusion et les prescripteurs pourrait être d’un grand avantage pour une meilleure gestion de la distribution des PSL (demandes/satisfaction), la chaine transfusionnelle en général et le malade en particulier.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in