Filtrer par

Catégorie

Introduction La Société Française d’Anesthésie Réanimation préconise la demande d’examens immuno-hématologiques (IH) préopératoires seulement en cas de chirurgie à risque intermédiaire ou élevé (1). L’objectif de cette étude était dans un premier temps de réaliser une cartographie du risque transfusionnel péri-opératoire dans notre établissement puis de vérifier dans un second temps l’adhésion aux nouvelles recommandations.
Patients et Méthode Tous les patients transfusés entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2016 en péri-opératoire ont été recensés. L’incidence transfusionnelle a été calculée, par spécialité. Cette cartographie du risque transfusionnel a été analysée et a fait l’objet d’un protocole de prescription d’examens IH préopératoires. A partir du 15 février 2017, 60 dossiers consécutifs ont été analysés pour vérifier l’adhésion de l’équipe aux nouvelles recommandations.
Résultats Sur la période étudiée, 2117 interventions ont été réalisées. Le risque transfusionnel variait entre 0 et 8,6%. Il était plus important pour la chirurgie gynécologique et la mastectomie totale. L’incidence transfusionnelle par spécialité chirurgicale est présentée dans le tableau 1. Le protocole issu des résultats recommandait une prescription d’examens IH uniquement pour les actes de gynécologie et en sénologie pour les mastectomies totales. Concernant la seconde étape, le taux d’adhésion aux nouvelles recommandations était de 100%.
Conclusion La cartographie du risque du transfusionnel péri-opératoire a permis de classer nos interventions et de réduire la demande d’examens IH préopératoires en sénologie.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in