Filtrer par

Catégorie

Introduction Dans le cadre d'une validation de méthode, deux laboratoires ont comparé le dépistage des anticorps irréguliers (DAI) sur un Néo® de la société IMMUCOR  avec leur automate précédent, le Wadiana® de la société GRIFOLS.
Méthodologie 75 sérums connus pour la présence d'anticorps irréguliers ont été repris en parallèle. Les intensités retenues étaient celles des automates, exprimées en nombre de croix. Les panels d’hématies étaient ceux proposés par les fournisseurs des automates, donc différents.
Résultats 15 sérums ont été manqués par au moins un des automates (5 par le Néo, 5 par le Wadiana et 5 par les deux), le plus souvent des anticorps de faible intensité. Pour le Wadiana, le panel de dépistage ne contenait pas d’hématie informative pour certains anticorps incriminés. Pour les 60 sérums détectés par les deux automates, l’intensité des réactions du Néo était supérieure pour 44 sérums (73%), égale pour 11 (18%) et inférieure pour 5 (9%). Cette supériorité se retrouve autant dans les sérums avec des anticorps relevant d’un seul groupe sanguin (67%) que pour des mélanges (93%). Cette supériorité ne s’accompagne pas d’une perte parallèle de spécificité puisque, par ailleurs, tous les sérums réputés négatifs se sont bien avérés négatifs sur le Néo.
Discussion Le DAI sur l’automate Néo n’occasionne pas de régression rédhibitoire par rapport à notre ancienne technique. Le panel de dépistage utilisé est supérieur au précédent, mais des anticorps faibles et de nature IgM peuvent ne pas être reconnus. L’intensité des réactions est globalement supérieure, mais les hématies tests n’étaient pas les mêmes.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in