Filtrer par

Catégorie

Les récupérateurs de sang autologue (cell saver, CS) permettent de limiter le besoin transfusionnel allogène du patient. Les liquides issus des CS contiennent des microparticules (MP) érythrocytaires ayant des propriétés pro-coagulantes. Cette étude a pour objectif de quantifier les MP présentes dans les poches de sang issues des CS et d’évaluer l’impact hémostatique chez des patients en chirurgie orthopédique élective (prothèses de hanche ou genoux) avec (n = 22) ou sans (n = 10) CS ni transfusion. Les tests de base et les paramètres de génération de thrombine ont été évalués sur des échantillons sanguins pré- et post-opératoires. Le niveau de MP érythrocytaires a été mesuré dans les poches à 77000 MP/μL (concentrations in vivo en pré et post-opératoires mesurées à 1700 MP/μL). Les concentrations en D-dimères et F1+2 sont significativement plus importantes après utilisation du CS (9200 ng/mL vs 1400, p=0.018 et 816 pM vs 246, p<1.10-6), ce qui n’est pas le cas sans CS (3300 ng/mL vs 490, p=0.898 et 438 vs 163, p=0.099). Le lag time et le time-to-peak (génération de thrombine) sont plus courts après CS (8.4 min vs 7.3 min, p=0.053, et 16.5 min vs 13.9 min, p=0.004). Aucune autre différence significative n’a été observé. Ces résultats démontrent qu’une quantité importante de MP (comparée aux concentrés érythrocytaires, CE, à péremption 16000 MP/μL) est infusée aux patients Les données des D-dimères et du CAT suggèrent un état pro-thrombotique transitoire possiblement lié au CS. Afin de confirmer ces résultats et d’étudier cette hypothèse, des échantillons intra-opératoires devront être inclus sur une cohorte plus importante. L’effet de l’utilisation de CE reste à évaluer.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in