Filtrer par

Catégorie

Compte-tenu des propriétés du Daratumumab (Dara), anticorps monoclonal utilisé dans le traitement des myélomes, un protocole définissant les modalités transfusionnelles a été validé en décembre 2014. En effet, Dara est susceptible de se lier à la protéine CD38 des hématies et induire un résultat faussement positif des recherches d'Ac irréguliers et épreuves directes de compatibilité des concentrés de globules rouges. Nous rapportons le protocole instauré et ses conséquences transfusionnelles.
Protocole Outre les examens et règles requis, le protocole prévoit notamment :
- Avant traitement : détermination du phénotype étendu, test direct à l'antiglobuline (TDA), information écrite "Dara" au patient, à l'EFS et à l'hémovigilance CHU par le médecin du patient, consignes EFS définissant les CGR à délivrer selon le résultat de la RAI (négative, positive interprétable ou non interprétable).
- Après début du traitement, en cas d'indication transfusionnelle érythrocytaire : TDA, CGR "phénotype étendu" compatibilisés (hors polyagglutination).
Résultats Entre septembre 2015 et avril 2017, parmi les 35 patients traités, une RAI après Dara a été réalisée chez 25 d'entre eux, avec polyagglutination dans 24 cas. Parmi ces derniers, 14 ont été transfusés, dont 4 ont toujours reçu des CGR "phénotype étendu" et/ou compatibilisés.
Discussion, conclusion Ces résultats confirment l'impact de Dara sur la RAI et la nécessité d'instaurer des consignes transfusionnelles permettant de garantir la sécurité transfusionnelle des patients traités. Dans cet objectif, le recours à des outils et échanges informatiques inter-établissements sera bienvenu.  

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in