Filtrer par

Catégorie

Après avoir instauré différents programmes de formation "Transfusion" à l'attention des infirmiers et sages-femmes de l'établissement, nous rapportons la formule actuellement utilisée, ses résultats et son évolutiuon vers l'exigence d'une habilitation à transfuser.
Matériel, méthode Un test de lecture et interprétation de 5 épreuves de compatibilité globulaire est réalisé à l'embauche, puis à la formation "Transfusion" lors de l'accueil des nouveaux professionnels et en formation régulière (obligatoire tous les 2 ans), requérant une formation complémentaire en cas d'erreurs avec incompatibilité ABO ou majeures.
Résultats Au cours du premier trimestre 2017, ont eu lieu 20 cours auxquels ont participé 172 infirmiers et sages-femmes, dont 13 (7.6%) n'ont pas validé les tests ECG (versus 39% des infirmiers et 23% des internes en 2004-2006).
Discussion, conclusion Même si l'analyse des résultats peut être pondérée par les conditions du test et la fonction des professionnels, ce taux d'échec a fait évoluer les cours "Transfusion" en formation-évaluation puis en formation nominative validante. En 2017, après concertation avec la direction des Soins et en comité de sécurité transfusionnelle et d'hémovigilance, la persistance d'un taux important d'erreurs conduit à conditionner l'aptitude à transfuser à la validation des tests ECG.
Parmi les outils de formation disponibles (en ligne, évaluation des pratiques professionnelles, développement professionnel continu, simulation...), une formation présentielle, régulière et validant l'aptitude à transfuser des infirmiers constitue une nouvelle exigence, avec la perspective d'une formule équivalente à l'attention des internes.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in