Filtrer par

Catégorie

Introduction Un phénotype érythrocytaire rare est caractérisé par une prévalence inférieure ou égale à 4/1000. Les Ac correspondants  à la spécificité rare peuvent induire une situation de blocage transfusionnel. La découverte des porteurs de tels phénotypes se fait de manière fortuite lors d’un bilan pré transfusionnel ou de suivi de grossesse.  L’objectif de ce travail est d’évaluer l’incidence des donneurs de sang porteurs de phénotypes RHCE rares  durant l’année 2016.
Matériel et Méthodes 79 997 donneurs de sang ont été prélevés en 2016 . La qualification immuno-hématologique comprend deux déterminations du GS ABO RHD, et une seule détermination du phénotype RHCE et K1 par la technique microplaque en phase liquide . Lorsqu’un groupe sanguin rare  est suspecté,  le phénotypage est repris sur le tube satellite et sur un nouveau prélèvement fait  au moment de la convocation du donneur.
Résultats Six donneurs de sexe masculin ont été identifiés porteurs de phénotypes rares ce qui correspond à une prévalence de 7.5/10 000 dons et à une incidence de 06/80 0000 /an.
Les GS, les  phénotypes et  le nombre de donneurs identifiés sont comme suit :
A RH : 1, 2,3,-4, -5 K :- 1 : Un donneur
ORH : 1, 2,3,-4, -5 K :- 1 : Un donneur
ORH : 1, 2,3,4, -5 K :- 1 : un donneur
ORH : -1,- 2,3,4, -5 K :- 1 : un donneur
A RH : 1, -2,-3,-4, -5 K :- 1  (D-- ) : un donneur
B RH : -1, 2,-3,-4, 5 K :- 1 : un donneur
Conclusion Devant l’absence d’une banque de phénotypes rares en Tunisie, tous les donneurs découverts au moment de la qualification immuno-hématologique ont été sensibilisés pour constituer un répertoire ambulant . 

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in