Filtrer par

Catégorie


 Cette étude descriptive  transversale   de juillet à novembre 2012 a pour  objectift de décrire  la prise en charge de l’anémie chez les patients âgés d’au moins 1 mois. Le traitement et l’analyse des données ont été effectués  par les logiciels CsPro et IBM SPSS 20.0 .
L''incidence  de l’anémie sur 328  admissions  est de 22,5% (soit 74 cas) avec une fréquence élevée dans  la tranche  de 1 à 5 ans (38,30%)  et 56,75% des anémiés étaient de sexe féminin. Parmi les causes d' anémies, le paludisme représente 68,90% des cas suivi de l’infection à VIH /SIDA (17,60% des cas) .Entre temps, le CTA du VIH/SIDA de l’HRB  a enregistré une file active moyenne mensuelle de 4796 patients dont 150 de moins de 15 ans (3,13%).  Le taux d’hémoglobine des patients anémiés  variait de 1,5 à 11 g/dl, avec une moyenne de 6,63 g /dl .  L’anémie était sévère   chez 47 patients (63,51%)  avec 44,6% d’anémie  microcytaire  . A l’HRB l’anémie sévère constitue  4,1% des principales causes de mise en observation aux urgences. Parmi les causes de ces anémies, la fréquence de la drépanocytose était de 32,43% (soit 24 cas)  . L’automédication représentait 41,90% des cas. Le taux de référence des structures sanitaires  périphériques étant de 58,1%. La fréquence des dons de sang  mensuels est de 98 par mois  . Le taux de transfusion chez nos patients  est de 71,6%  (53 patients) avec une moyenne de 2,5 poches de sang total par patients.
Il ressort de cette étude, que  malgré certaines insuffisances de prises en charge des anémies   l’issue de la prise en charge des patients  a été favorable dans 95,90% des cas.
Mots clés : Anémie, fréquence,  prise en charge, Hôpital Régional de Bafoussam

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in