Filtrer par

Catégorie

IIl s’agit d’une étude prospective et rétrospective étalée sur 06 mois du mois, réalisée au niveau du CTS CHU Annaba sur des prélèvements de malades polytransfusés des services de Pédiatrie et d’Hématologie et de Néphrologie.
L’objectif principal de notre étude est de suivre l’allo-immunisation érythrocytaires chez les sujets polytransfusés.La recherche des anticorps érythrocytaires a été effectué pour chaque patient, en pré-transfusionnel, juste avant l’épisode transfusionnel suivant. Nous avons travaillé sur un automate le QWALYS3®
Cette série inclut 115 patients répartis en : 60 hémoglobinopathes adultes du service d’hématologie 05 drépanocytaires homozygotes et 55 béta-thalassémiques majeures. 24 patients polytransfusés du service de pédiatrie dont 1 drépanocytaire homozygote et 23 béta-thalassémiques majeures. 31 patients hémodialysés avec  insuffisance rénale chronique, du service de néphrologie du CHU Annaba.  La moyenne d’âge est de14.25 ans [04-39 ans].  Le sexe ratio est de 0.93.
L’allo-immunisation anti-érythrocytaire a été détectée chez 12 patients, soit 10.43% des cas. La prévalence est répartie en fonction de la population de polytransfusés, l’age, le sexe etle nombre de CGR transfusés. Au total 20 allo-anticorps ont été identifiés , 04 cas parmi les 12 patients identifiés, soit 33.33 % des patient allo-immunisés présentent une association de 03 allo-anticorps.
Ce travail montre une nette diminution de la prévalence de l’allo-immunisation érythrocytaire dans la population des hémoglobinopathes dont l’age est inférieur à 15 ans comparativement aux séries antérieures (2007-2009). 

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in