Filtrer par

Catégorie

Les dons issus de donneurs de sang (DDS) volontaires sont connus pour être plus sécuritaires (disponibilité du sang et risque infectieux). La majorité des DDS au CRTS de Sfax (Tunisie) sont des DDS de compensation (87%), certains deviennent des donneurs réguliers.
Notre but était d’étudier la motivation des DDS de compensation réguliers et les facteurs susceptibles de les reconvertir en DDS volontaires.
Il s’agit d’une étude descriptive basée sur un questionnaire élaboré dans le dialecte local et administré par deux étudiants infirmier dans le cadre de leur PFE chez les DDS ayant donné ≥ 3 reprises au CRTS de Sfax durant les mois de février et mars 2016. Le questionnaire était fait de 3 parties (motivation, intention et fidélisation au don).
Parmi 5840 DDS, 103 étaient des DDS de compensation réguliers. Parmi ces derniers 96% étaient des hommes, la majorité (44%) avaient entre 30 et 40 ans, un niveau d’études secondaires (46%), plus de 5 dons (45%) pour des amis, des collègues et leur famille (60%). Soixante sept pourcent ont exprimé une intension au don volontaire. Un accueil plus convivial, la réduction du temps d’attente et une collecte de proximité ont été évoqués par respectivement 74 %, 68% et 52 % des DDS comme moyen incitant à la fidélisation. La publicité télévisée était le moyen publicitaire préféré (40%) alors que les appels téléphoniques étaient le moyen de convocation préféré (70%).
L’OMS recommande de reconvertir les DDS de compensation en volontaires. Cet objectif est plus facile à atteinte en connaissant la motivation et les préférences de ces DDS en l’occurrence, chez nos DDS, une attente d’approche qui reste classique (télévision et téléphone).

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in