Filtrer par

Catégorie

14 Juillet 2016, 22h45 : l'EFS Alpes Méditerranée est informé du déclenchement du plan blanc au CHU de Nice et s'organise : dans la demi-heure, acheminement de PSL (CGR, PFC, CP) vers les principaux ES impactés (Lenval, Pasteur et Archet) par le site de Saint Laurent du Var (SLV), et activation des cellules de crise EFS régionale et nationale pour permettre de subvenir aux besoins transfusionnels à court et moyen termes. En l'espace de 3 heures et demie, le site EFS SLV était réapprovisionné depuis Marseille (service Distribution et stock régional PSL), et les dépôts pourvus en PSL à la demande, selon les besoins. Les moyens matériels et logistiques mis en oeuvre lors de la préparation de l'organisation de l'EURO 2016 étaient encore d'actualité, ce qui a contribué à la réactivité des sites EFS et des ES. Les points téléphoniques entre cellules de crise (EFS, CHU, ARS) ont permis d'anticiper et d'adapter au mieux les stocks locaux.
Dans les 12 premières heures, tous les PSL ont été délivrés aux patients par les dépôts de sang puis le relai a été pris, en nominatif, par l'EFS SLV.
Les besoins en PSL ont été satisfaits en quantités et en délais de mise à disposition.
Dans les 24 premières heures, 18 victimes ont été transfusées (63 CGR, 27 PFC / 4 PLYO, 7 CP). Les ratios de la consommation en PSL rejoignent ceux observés dans d'autres évènements de ce type. Comme pointé ailleurs, une réflexion s'impose en IDENTITOVIGILANCE vers une amélioration des procédures, les patients (étiquettes modifiées jusqu'à 4 fois dans le même ES) étant susceptibles de changer d'ES (et alors enregistrés autrement) au cours de la prise en charge médico-chirurgicale.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in