Filtrer par

Catégorie

Introduction La recherche et la quantification des hématies fœtales par le test de Kleihauer est un examen indispensable pour la prévention de l’allo-immunisation Rhésus-D ou en cas de suspicion d’hémorragie fœto-maternelle, cependant il est peu standardisé et parfois d’interprétation difficile.
Matériels et méthodes L’objectif de ce travail était d’établir un état des lieux des pratiques professionnelles actuelles en France.
Une enquête, menée sous l’égide du Club du Globule Rouge et du Fer (CGRF), a été diffusée par l’ADHET, le CGRF, le GFHC et la SFH, en novembre 2015. Elle comportait 38 questions allant de la technique utilisée au rendu des résultats.
Résultats Au total, 69 réponses de biologistes de différentes organisations (CH, CHU, EFS et privé) ont été colligées et analysées. Des pratiques très hétérogènes ont été observées : lecture souvent réalisée par des techniciens mais double lecture non systématique, nombre minimal d’hématies lu sur le frottis allant de 1000 à 100 000, attitudes diverses en cas de résultat douteux,  expression des résultats laboratoire-dépendante (seuil de positivité allant de 0,005 à 0,24 %, unité différente), démarche d’accréditation variable (98 % des laboratoires utilisent un contrôle qualité interne tandis que 36 % ne sont pas abonnés au moment de l’enquête à un contrôle externe de la qualité).
Conclusion Un groupe de travail national devrait prochainement élaborer des recommandations afin d’homogénéiser les pratiques, le rendu de résultats et d’aider à l’accréditation de cette analyse.
Les auteurs remercient tous les laboratoires qui ont répondu à l’enquête ainsi que l’ADHET, le CGRF, le GFHC et la SFH.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in