Filtrer par

Catégorie

L’hépatite virale B constitue un problème majeur de santé publique. Devant son impact sanitaire, social et économique, la prévention est une priorité basée essentiellement sur la vaccination et le dépistage. L’objectif de ce travail est d’estimer la prévalence du portage de l’Ag HBs chez des donneurs du sang militaires et de décrire ses caractéristiques épidémiologiques. Il s’agit d’une étude rétrospective menée au Centre Militaire de transfusion sanguine de 2006 à 2015. Le dépistage de l’HBV a été réalisé par méthode immuno-enzymatique ELISA 4ème génération. La confirmation a été faite par test de neutralisation. Résultats Un total de 171937 donneurs de sang a été colligé. La prévalence du portage de l’Ag HBs a été estimé à 1.84%, avec une évolution décroissante statistiquement significative (p<0.001). Nous avons noté une prévalence maximale en 2006 (2.62%) et minimale en 2015 (0.77%). Les hommes représentaient 99% de la totalité des porteurs. La tranche d’âge comprise entre 31 et 40 ans présentait la prévalence la plus élevée avec 1.99% contre 1.29% pour ceux âgés entre 18 et 20 ans. La différence entre les prévalences de chaque tranche d’âge était statistiquement significative (p<0.001). Un gradient croissant Nord-Sud a été noté. Le Sud-Est était le plus endémique (5.48%) et le Nord-Est le moins touché (0.95%) (p<0.001). Conclusions La prévalence du portage de l’Ag Hbs dans notre étude était marquée par une décroissance continue résultante de plusieurs mesures préventives. Par ailleurs, la disparité de cette prévalence selon les tranches d’âge et la région géographique nous incite à mener des enquêtes plus approfondies pour expliquer cette hétérogénéité.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in