Filtrer par

Catégorie

•    Introduction Les difficultés de groupages ne sont pas exceptionnelles il faut toujours intervenir par différents moyens et techniques afin de résoudre le problème et valider le groupe sanguin. Présentation Lors de la qualification immunohématologique des dons, la validation du groupage sanguin ABO rhésus D du donneur BB R n’était pas possible devant la discordance entre l’épreuve globulaire et l’épreuve sérique et le témoin allo positif. On a obtenu le résultat suivant  Anti-A/Anti-B/Anti-AB/Anti-D/Hématies A/Hématies B/T auto/T allo + + + + + + - +. Interprétation Devant La positivité isolée du témoin allo, le témoin auto et le TCD négatifs, la présence d’un anticorps naturel irrégulier était très probable. Conduite à tenir : Une RAI réalisée en milieu salin était positive La positivité de la RAI en salin renforce l’hypothèse d’un anticorps naturel irrégulier de type IgM. En procédant par élimination suivant les hématies négatives, l’anticorps anti-P1 était retenu : c’est un anticorps naturel irrégulier de type IgM spontanément agglutinant (c’est la cause qui a entrainé la positivité du témoin allo et la discordance entre les deux épreuves) Pour valider le groupage sanguin du donneur BB R, on a cherché des hématies tests A, B et O dépourvues de l’antigène P et on a refait l’épreuve sérique et le témoin allo Anti-A/Anti-B/Anti-AB/Anti-D/Hématies A/Hématies B/T auto/T allo + + + + - - - -.Conclusion Le donneur BB R était de groupe sanguin AB rhésus D positif avec présence d’un anticorps naturel irrégulier anti-P

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in