Filtrer par

Catégorie

Il est admis que certaines pathologies sont associées à un groupe sanguin particulier. On s’est intéressé à la recherche d’une telle association avec le portage de l’antigène HBs. Il s’agit d’une étude rétrospective menée au Centre Militaire de transfusion sanguine, de Janvier 2006 à Décembre 2015. Le dépistage a été réalisé en premier lieu par méthode immuno-enzymatique ELISA 4ème génération.La confirmation pour les prélèvements douteux ou positifs a été faite par test de neutralisation. Le groupage sanguin pour chaque prélèvement a été fait en double détermination par deux réactifs différents sur microplaque. Un total de 171937 prélèvements a été recensé avec 3172 prélèvements Ag HBs positifs. Parmi les sujets (Ag HBs-),le groupe sanguin O était majoritaire (47.37%),le groupe A était retrouvé à 30,2% des cas, le groupe B à 17,7% des cas, et le groupe sanguin AB était le moins représenté (4.6%) versus 48,8% de sujets de groupe O; 28,8% de groupe A; 17,9% de groupe B et 4,4% de groupe AB chez les 3172 sujets Ag HBs+. Pour le système Rhésus, 90,1% des sujets AgHBs- et 90% des sujets Ag HBs+ étaient Rhésus D positifs. Les différences de proportions des groupes sanguins ABO Rhésus D entre les sujets AgHBs- et les sujets Ag HBs+ ne sont pas statistiquement significative (p>0.05). L’association entre le groupe sanguin et les pathologies est rapportée. Cette étude n’a pas mis en évidence de différence significative pour la répartition des groupes sanguins ABO et Rhésus D entre les sujets porteurs de l’antigène HBs et les sujets Ag HBs-. Ainsi le groupe sanguin pourrait-il avoir un rôle dans l’hépatite virale B? D’autres études à l’échelle nationale pourront appuyer ou non ces hypothèses.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in