Filtrer par

Catégorie

De nombreuses insuffisances au niveau des demandes de sang au sein du Centre Militaire de Transfusion Sanguine de Tunis (CMTS) étaient relevées entravant la sécurité transfusionnelle. Nous avons mené une évaluation de la rédaction des demandes de sang afin de relever les insuffisances se rapportant aux différentes rubriques.Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur un mois. Elle a évalué toutes les demandes de sang parvenues au CMTS pendant le mois de Mars 2017. 689 demandes de PSL dont 175 provenant des hôpitaux militaires et 532 des autres établissements de soins publics ou privés ont été étudiées. 44% des demandes provenant des hôpitaux militaires présentaient au moins un item non renseigné : les antécédents transfusionnels et obstétricaux (32 %), le numéro de téléphone du médecin prescripteur (12%), la date de naissance du patient (seulement 2.3%). En ce qui concerne les demandes provenant des autres établissements, le pourcentage des non conformités était de 51.69%. On a noté une négligence des antécédents (52.69%), l’absence des renseignements administratifs dentifiant le patient: le service d’hospitalisation et la matricule (36.84%) et de la date de naissance (32.14%). Les non conformités relatives au médecin prescripteur concernaient le numéro de téléphone (7.6%) et la signature (5.2%). Ce travail a révélé des non-conformités des demandes de sang et une méconnaissance des médecins prescripteurs. Des actions correctives immédiates étaient prises: une sensibilisation des prescripteurs, l’obligation de la carte de groupe, un formulaire de non conformité des demandes de sang,u ne mise en place d'un programme de formation avec une évaluation des résultats.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in