Filtrer par

Catégorie

Le test de Kleihauer permet de détecter et de quantifier une hémorragie fœto-maternelle. Son intérêt clinique est indiscutable pour la prise en charge du fœtus mais également pour l’adaptation posologique des IgRH chez la patiente RH :-1 (prophylaxie rhésus). Cependant, cette technique manuelle est souvent décriée en raison de son manque de standardisation. Les techniques de cytométrie en flux sont de plus en plus répandues mais ont également leur limite liée aux interférences avec les Fcells (hématies adultes avec de l’hémoglobine F). Aujourd’hui il est obligatoire pour tous les examens de laboratoire de disposer d’un contrôle externe de qualité. C’est pourquoi, en 2015 le CNRHP qui a dans ses missions (circulaire ministérielle DGOS 2004) la préparation de standard et de contrôle de qualité a collaboré avec l’association ASQUALAB pour mettre en place une évaluation externe de la qualité. Ce programme propose à la fois une lame colorée et un mélange calibré de sang fœtal et adulte avec présentation d’un cas clinique. Depuis 2015, 3 échanges ont été proposés (57 puis 45 participants). Les résultats montrent une variabilité inter-laboratoire importante entre 25 et  30 %  avec une surestimation par rapport à la valeur cible très certainement dû à un problème dans le comptage des hématies adultes. Par ailleurs les résultats du quiz lié au cas clinique montrent une hétérogénéité des pratiques et des interprétations. Cette évaluation illustre les difficultés de standardisation du test de Kleihauer avec une nécessité d’avoir des recommandations pour l’interprétation et le comptage des frottis.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in