Filtrer par

Catégorie

Résumé La hausse des besoins en plasma rend indispensable une meilleure compréhension du comportement de don de plasma afin d’élaborer des stratégies de communication adaptées. Cette étude interrogeait des étudiants (donneurs/non donneurs) au sujet de leurs connaissances sur le plasma, leurs représentations du don de plasma, et leur disposition à donner. Nous souhaitions déterminer la population (filière d’études, statut de donneur, etc…) disposant des meilleures connaissances sur le don de plasma, en ayant la meilleure représentation, et manifestant la meilleure disposition à donner.
Matériel et méthodes Les étudiants des deux universités de Rennes ont été interrogés par un questionnaire en ligne. 595 réponses ont été conservées pour l’analyse statistique. L’âge, le sexe, le statut de donneur et la filière d’étude étaient contrôlés.
Résultats Les étudiants en « Santé » disposent de connaissances plus importantes sur le plasma, et d’une représentation du don plus favorable. De manière générale, les représentations du don de plasma étaient positives, la seule contrainte apparente étant le temps nécessaire au don. Les étudiants se sont en général déclarés relativement disposés à donner du plasma. Les non donneurs étaient les plus hésitants à l’idée de donner du plasma, sans pour autant s’opposer à l’idée.
Conclusion Bien que le don de plasma apparaisse comme étant méconnu des étudiants, ces derniers en ont une perception plutôt favorable, et ne sont pas opposés à l’idée d’en donner. Nous pouvons supposer que le développement des connaissances des étudiants sur le plasma aurait un effet bénéfique sur la disposition à donner des donneurs de sang et des non donneurs.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in