Filtrer par

Catégorie

Introduction :
La clozapine est souvent désignée comme l’étalon d’or pour le traitement de la schizophrénie et une des indications primaires dans le traitement  des  schizophrénies résistantes ,l’ efficacité supérieure de la clozapine par rapport aux autres antipsychotiques  a été bien établie dans plusieurs études antérieures .L 'administration de la clozapine est habituellement démarré en milieu hospitalier qui permet aux cliniciens d'observer et traiter les effets secondaires possibles qui pourraient émerger dans les premières phases du traitement. Les guidelines recommandent une titration lente généralement débutée à 25mg/j, pour réduire surtout les risques des crises d’hypotension et la myocardite. L’objectif de ce travail est d’évaluer la sécurité et l’efficacité de la clozapine selon les différentes vitesses de titration chez des patients ayant une schizophrénie résistante.
Méthodes :
Etude rétrospective menée sur des patients hospitalisés à l’hôpital universitaire Ar-razi de Salé  de janvier 2014 à septembre 2016. Le premier échantillon contient des patients chez qui la clozapine a était initiée à 50 mg suivie d’une augmentation de 50-100 mg par jour, dans le deuxième échantillon la titration a était initiée à 12,5-25mg suivi d’une augmentation de 25mg/j .Le critère principal était le nombre de jours depuis l’initiation de la clozapine jusqu’à la sortie du patient. 
Résultats :
Les patients soumis à une titration rapide (N=24) et standard (N=23) étaient similaires en ce qui concerne  le sexe, l’âge de début, la durée de la maladie et la dose de fin  du traitement par contre les patients dans les deux groupes différent en  terme d’âge, de comorbidités avec un trouble liés à l’usage de substances, d’exposition antérieur à la clozapine et le nombre de jour avant l’introduction de la clozapine.
 Les patients ayant une titration rapide étaient plus âgés que les patients ayant une titration standard (43,5+/-26 vs 36+/-16). Le taux de conduites addictives associées est plus élevé dans le groupe de titration rapide (62 ,5% vs 43,5%). Le taux d’’exposition antérieur à la clozapine était plus élevé chez les patients ayant une titration rapide (37,5% vs 8,7%). La clozapine a était débutée précocement chez les patients ayant une titration rapide comparés aux patients ayant  une titration lente (21,5+/- 19,5 vs 90,5 +/- 89,5) et a été interrompu chez trois patients ayant une  titration lente en raison d’une agranulocytose, le nombre de jours d’hospitalisation depuis l’initiation de la clozapine à la sortie était de 72 jours de moins dans la titration rapide  (32+/- 24 vs 104,5+ /- 98,5).
Conclusion :
La titration rapide est apparu sûre et efficace dans le traitement des schizophrénies résistantes ainsi qu’elle a raccourcit considérablement la durée du séjour à l’hôpital. 
 

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in