Filtrer par

Catégorie

Les cliniciens sont souvent amenés à changer de traitement antipsychotique, notamment chez les patients souffrant de troubles schizophréniques. Ce changement est requis soit à cause d'une réponse insatisfaisante sur le plan de l'efficacité, soit à cause d'un problème de tolérance. Ce changement de traitement est souvent préoccupant pour l'ensemble des cliniciens. Les référentiels à leur disposition ne leur sont guère utiles ou utilisés en pratique. Les cliniciens pourraient donc tout à fait bénéficier d’une application informatique disponible sur internet et sur smartphone qui pourrait les guider dans le relais d’antipsychotiques.

Dans ce but une application gratuite pour guider les praticiens pour la réalisation de  relais d’antipsychotique est mise à disposition.

Les propositions de cette application s’appuient d’une part sur les bases scientifiques et pharmacologiques disponibles dans la littérature internationale (données de pharmacocinétique, de pharmacodynamie, d’équivalences de doses) et d’autre part sur une logique clinique et pragmatique issue de la pratique médicale quotidienne qui inclut la faisabilité au quotidien. Ce guide de relais respecte les autorisations de mise sur le marché (par nécessité réglementaire), se restreint à des relais dans le cadre d’une monothérapie antipsychotique et s’inscrit résolument dans une thérapie de long cours. Les propositions faites ont un double objectif : éviter une fenêtre thérapeutique délétère et en même temps favoriser la tolérance par le patient, gage d’un bon investissement dans le nouveau traitement. C’est dans le but d’éviter ce double écueil que les propositions de cette application ont été rédigées avec le souci de fournir un instrument pratique et facilement utilisable au quotidien.

Tous les relais entre antipsychotiques de première et de deuxième générations ont été examinés d’un point de vue pharmacologique et clinique de manière précise. Aucun algorithme systématique n’a été appliqué. La plupart des relais sont préconisés en croix, certains sont plus rapides et d’autres inclus des plateaux. L’application propose la justification du relais préconisé et la modalité pratique avec le schéma d’ordonnance. Il suffit d’inscrire le traitement en cours et le nom de l’antipsychotique vers lequel le clinicien veut migrer : la dose et la modalité sont fournies par l’application.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in