Filtrer par

Catégorie

Introduction: 
Le centre psychiatrique d'orientation et d'accueil (CPOA) de l'hôpital Sainte-Anne à Paris, est un lieu d'urgences et de consultations psychiatriques sans rendez-vous, ouvert 24h/24h et 7jours/7, il accueille tout type de populationà partir de 16ans. Une de ses particularités est la Consultation Famille Sans Patient(CFSP), qui offre à l'entourage la possibilité de signaler les difficultés psychiques d'un proche, en son absence, qu'il ait ou non des antécédents caractérisés. La consultation infirmière puis médicale, souvent réitérée dans les jours qui suivent, permet de formuler une demande puis aboutit à des conseils de guidance et, lorsque cela s'avère nécessaire, d'envisager des pistes en vue d'un accès aux soins, celles-ci pouvant allerj usqu'à une visite à domicile (VAD). 
Méthode: 
Nous présentons l'historique, les fondements théoriques de la CFSP au CPOA. Nous avons extrait cette activité spécifique de l'activité globale du CPOA sur un an et analysez de façon systématique les dossiers initiés sur une période de 3 mois. En outre, nous présentons des vignettes cliniques illustrant les siutations les plus fréquemment rencontrées. 
Résultat: 
En 2015, les CSFP ont représenté 350 des 8998 passages au CPOA, nous avons analysé 49 dossiers représentant l'activité CSFP sur 3 mois et présentant dans ce travail synthétique la population concernée: 38,78% de femmes et 61,22% hommes, 57,14% ont des antécédents psychiatriques, les tranches d'âge les plus représentées sont les 16/25ans avec 36,73% et les 35/45ans avec 20,41%. Un tableau décrit les caractériques ainsi que la nature de la demande de l'entourage (95,92% de famille, 2,04% équipe de soins, 2,04% voisins), le nombre de CSFP pour chaque cas et l'orientation préconisée. Les vignettes cliniques permettent notamment d'illustrer le rôle infirmier dans l'écoute de la demande et l'aide à sa formulation, dans la rélexion collégiale médico-infirmière puis dans la mise en oeuvre de l'aide préconisée qui doit inclure l'entourage. La situation la plus fréquemment rencontrée, sans préjuger du diagnostic nosographique, est le repli à domicile chez un jeune. L'écoute offerte à l'entourage souvent lui même en souffrance, permet dans de nombreux cas de modifier l'équilibre antérieur et d'aboutir à l'accès aux soins de la personne concernée sans recours à une visite à domicile. 
Conclusion: 
LA CFSP est une activité quantitativement marginale mais bien identifiée par l'entourage souvent en grande difficulté pour faire accéder leurs proches à des soins adéquats. L'infirmier y joue un rôle original non face au sujet répété malade mais à un entourage en souffrance et en recherche de solutions. 

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in