Filtrer par

Catégorie

Le trouble bipolaire est une maladie psychiatrique fréquente, grave et chronique. Les décompensations thymiques altèrent considérablement la vie du patient qui en souffre. Cette pathologie expose le praticien qui tente de la soigner à de nombreuses difficultés thérapeutiques. Les traitements médicamenteux sont en effet efficaces pour stabiliser la maladie bipolaire mais pour la plupart du temps insuffisants: les variations de l’humeur exposent fréquemment le patient bipolaire à l’arrêt ou à la mauvaise observance médicamenteuse. S’en suivent invariablement des épisodes d’instabilité, de rechutes, de ré-hospitalisation et parfois de décès.

Les données de la littérature récentes révèlent une détérioration cognitive chez les patients bipolaires qui s’accroît à mesure que le patient connaît des décompensations thymiques. Chaque domaine cognitif du patient peut être atteint, que ce soit au niveau de la capacité attentionnelle, des aptitudes d’apprentissages ou encore de la mémoire. De plus, le nombre élevé d’expériences précoces négatives ainsi que le style de fonctionnement cognitif, affectif, et comportemental particulier chez ces patients suggèrent une corrélation étroite entre maladie bipolaire et théorie des schémas. 

Ces constatations aboutissent à une réflexion sur les moyens thérapeutiques à mettre en œuvre pour stabiliser au mieux la pathologie bipolaire. Nous avons souhaité élaborer un programme d’éducation thérapeutique intégratif, proposant une prise en charge éducationnelle mais aussi participative du patient: en complément des informations concernant la pathologie bipolaire, nous souhaitons donner aux patients la possibilité de travailler sur leurs déficits cognitifs, leurs modes de fonctionnement, de raisonnement, la gestion de leur stress, de leur sommeil ou encore de leur humeur. De nombreux exercices adaptés proposés au cours des séances pourraient aboutir à une gestion optimisée de la pathologie.

Le programme d’éducation thérapeutique sera initialement proposé au CHI de Clermont-de-l’Oise, pour une douzaine de patient, de secteurs géographiques différents. Une étude de faisabilité sera menée pour sa mise en place. Le module comptera dix-sept séances, organisées de façon hebdomadaire, avec des exercices à faire au domicile. Les modalités de la pathologie abordées seront: les caractéristiques cliniques, les troubles cognitifs, les traitements médicamenteux et non médicamenteux, la gestion du stress, les comorbidités avec l’aspect somatique et addictologique, l’évolution et le pronostic, les expériences affectives et les Schémas précoces inadaptés. Nous solliciterons des intervenants extérieurs pour certaines des séances proposées : un médecin somaticien, un pharmacien ainsi qu’un psychiatre addictologue.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in