Filtrer par

Catégorie

Introduction:
 
L’état de stress post traumatique, dont la prévalence est estimée à plus de 5% , est une pathologie fréquente en psychiatrie. L’existence simultanée des symptômes de l’téat de stress post traumatique et des symptômes psychotiques est classiquement décrite dans la phase aigue du traumatisme psychique, mais au stade chronique des deux troubles, les liens sont moins étudiés, et souvent abordés sous l’angle unique de l’un ou de l’autre des deux troubles.
Méthode:
 
A partir d'une riche revue de la littérature et un cas clinique illustrant le cas d’un état de stress post traumatique qui a été révélé après un long temps de latence par des symptômes psychotiques, cet état est en rapport avec un traumatisme sévère (événement de guerre)
 
Discussion:
 
Le risque dans la vie d’être confronté à un événement potentiellement traumatogène est supérieur à 50%. La question du traumatisme sévère est au centre des nouveaux défis de la psychopathologie,  la  psychose post-traumatique s’inscrit dans cette perspective en références aux sémiologies des traumatismes issus de situations extrêmes comme les victimes des guerres.

A la lumière de la littérature et a partir de notre cas clinique, nous allons exposés les différentes approches éthiopathogéniques probables, afin de maitre en évidence l’intérêt d’évoquer un état de stress post traumatique devant un trouble psychotique atypique survenant chez un sujet ayant vécu et survécu a une guerre.
 
 
Conclusion:

L’état de stress post traumatique, est une pathologie fréquente en psychiatrie. Au stade aigue, la relation ou la coexistence des symptômes psychotiques et post traumatiques est bien décrite, mais au stade chronique cette intrication est moins abordée.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in