Filtrer par

Catégorie

Introduction :
Le trouble de la personnalité limite  est un trouble mental qui concerne 1-2% de la population générale. Des études ont rapporté une prévalence de la comorbidité TDAH et personnalité borderline varie entre 13% et 27%.
Plusieurs études ont montré l’existence des symptômes communs entre TDAH et personnalité borderline fait d’impulsivité, d’instabilité émotionnelle et des troubles cognitifs.
TDAH pourrait être un facteur de risque pour développer une future personnalité borderline.
Objectif :
L’objectif de notre travail est de vérifier et évaluer dans notre échantillon la prévalence de la comorbidité TDAH et personnalité borderline.
Méthodologie :
Il s’agit d’une étude transversale descriptive, réalisée auprès de 50 patients présentant un trouble de personnalité borderline diagnostiqué selon les critères de DSM 5, suivi en ambulatoire et en hospitalier au CHU  psychiatrique Ar-razi de salé, à l’aide d’un hétero-questionnaire, comportant des variables sociodémographiques, et cliniques avec une évaluation de TDAH  en utilisant la ASRS-v1.1 (Grille d’auto-évaluation des symptômes pour les adultes atteints du TDAH)
Résultats :
On a recruté dans notre travail 50 patients présentant un trouble de personnalité borderline, dont 68% étaient des femmes, avec une moyenne d’âge de 25.2.
La prévalence de TDAH dans notre échantillon, était  8%.
75% des patients ayant cette comorbidité présentaient une hyperactivité dans l’enfance.
100% de nos patients présentant une comorbidité avec TDAH ont des conduites addictives, et des automutilations.
Dans notre échantillon les patients ayant la comorbidité TDAH-borderline ont été traités soit par des antipsychotiques seuls (25%), des thymorégulateurs seuls (25%) ou l’association des deux (50%).
Conclusion :
A la lumière de ce travail, il ressort que la comorbidité TDAH et la personnalité borderline est assez fréquente ce qui impose une recherche systématique de TDAH dans l’enfance et même à l’âge adulte chez les patients borderlines, surtout que TDAH pourrait être un facteur de risque pour développer une personnalité borderline dans le futur, et surtout pour prendre en considération cette comorbidité dans la prise en charge et bien adapter le traitement.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in