Filtrer par

Catégorie

-Introduction:l'utilisation des tcc en thérapie du couple a démontré son éfficacité dans la résolution des dysfonctions sexuelles.l'intervention repose essentiellement sur la modification des schémas cognitifs distordus,et le comportement problème observable.
-Objectifs et méthode du travail:nous rapportons ici,le cas d'une jeune femme,agée de 28ans,qui présente un vaginisme primaire,depuis le début de sa sexualité,et qui a duré 5ans.
à travers ce cas clinique,on se proposede démontrer l'éfficacité des tcc dans la prise en charge du vaginisme
-Observation clinique:Mme L.A jeune femme âgée de 28ans,avocate de profession,actuellement mariée depuis plus de 18mois,sans enfants,orientée par un gynécologue,car elle n'a pas encore consommé son mariage.
L.A s'est mariée la première fois à l'âge de 23 ans,un mariage qui n'a duré que 2ans,à cause du même problème.dés son premier mariage elle a consulté chez plusieurs gynécologues,en effet elle était sûre que cette douleure insupportable lors de chaque tentative de pénétration est en rapport avec une lésion organique , hors toutes les explorations réalisées ont confirmé l'absence de toute lésion organique pouvant expliquer ce trouble.une année aprés elle se remarie tout en ayant l'espoir de pouvoir cette fois-ci surmonter ce problème car son conjoint actuel s'est montré trés compréhensif et prêt à l'aider,elle a proposé à son gynécologue une défloration chirurgicale en pensant que cela rglerait son problème,ce dernier l'a conseillé de voir un psychiatre d'ou son orientation à notre consultation.
les premiers entretiens avec Mme L.A ont confirmé le diagnostic de vaginisme primaire.
une tcc a été proposé ,qui a comporté 12 séances sur une durée de 03 mois.le traitement a compris une prise de conscience et la connaissance de l'anatomie et la physiologie sexuelle ,puis une désensiblisation systématique en imagination puis en réalité sous forme de tâches à domicile au couple.
-Résultats: aprés12 séances L.A a pu avoir une première pénétration non douleureuse suivie de rapports sexuels normaux .
-conclusion:la prise en charge de Mme L.A présentant un vaginisme primaire depuis 5 ans par tcc était nettement favorable,aprés 3mois de prise en charge la patiente a pu retrouver une vie sexuelle satisfaisante.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in